Autres investissements

Les investiments sont divers et variés. Les plus connus sont les placements banquiers, les investissements immobiliers, la bourse, l'investissement dans l'or, etc.

Cependant, il existe d'autres types d'investissements moins connus que nous vous présentons dans cette page.

Emprunt obligataire

Autres investissementsLes obligations sont émises par des Etats ou des entreprises. Il s’agit sur le principe d’une reconnaissance de dette. Cependant, les obligations génèrent des intérêts fixes. Contrairement aux actions, les obligations ne peuvent pas perdre de leurs valeurs. Toutefois, les emprunts obligataires restent des placements à risque, car en cas de faillite de l’entreprise, les créanciers obligataires sont les derniers payés, donc la chance de récupérer sa mise dans ce cas de figure est infime. C’est pourquoi, il est important de bien connaître l’entreprise émettrice des obligations.

La tontine

La tontine est un regroupement d’investisseurs qui associent une partie de leurs fonds sur une durée assez conséquente (au minimum dix ans). Les fonds sont bloqués, mais par contre les placements de ces fonds peuvent évoluer durant toute la durée de vie de la Tontine. Les investisseurs récupèrent les intérêts des placements.

Le placement sur l'art

Le placement sur l’art est peu connu, mais peut parfois se révéler très intéressant. Le principe est simple : le capital est investi dans une société qui achète des œuvres d’art et qui garantit un prix de revente en fonction du prix d’achat. La revente ne peut s’effectuer qu’après cinq ans au minimum. En général, le prix de revente est majoré de 45 % par rapport au prix d’achat.

L’investissement forestier

L’investissement forestier consiste à devenir propriétaire d’une parcelle forestière dans laquelle seront plantés puis exploités une certaine quantité d’arbres. Selon les espèces, la durée de l’investissement varie, car les âges de maturité changent beaucoup en fonction des essences. Il faut compter au moins vingt ans (donnée indicative pour le Teck) avant la vente des arbres. Ce type d’investissement génère des bénéfices correspondant à ceux obtenus en plaçant de l’argent sur un compte générant des intérêts de 8 à 12 %. De plus, après la première plantation, il est possible de réitérer l’investissement ou de vendre le terrain. L’investissement forestier connaît peu de risques, car la demande est constante, par contre il existe un risque climatique et sanitaire. Les arbres sont en effet sensibles aux tempêtes et aux maladies.

Groupement foncier viticole

Cet investissement consiste à acquérir des parts de sociétés possédant des biens fonciers viticoles. Le viticulteur paye un loyer à la société civile pour exploiter les parcelles. L’investisseur reçoit donc une rente annuelle correspondant à la part des bénéfices annuels. Les parts prennent aussi de la valeur avec le temps et parfois les groupements fonciers viticoles permettent d’avoir des avantages tarifaires conséquents sur l’achat du vin.

Investissement Solabios

Solabios est un organisme qui crée et gère des sociétés en participation (SEP). Ces SEP permettent aux investisseurs d’acheter des parcelles de panneaux photovoltaïques qui produisent de l’électricité revendue à EDF, qui s’engage à les exploiter pendant 20 ans. L’investisseur reçoit donc un loyer qui correspond à 8 % de la valeur d’achat. Enfin, il est possible de revendre la parcelle après 10 ans à 87 % de sa valeur.